L’INFORMATION COMMERCIALE

La meilleure source d’information commerciale et financière est votre propre entreprise, d’abord grâce à vos commerciaux qui sont en première ligne pour aller récupérer l’information s’ils y sont sensibilisés et formés

  1. JE VENDS QUOI ?
  2. A QUI ?
  3. ET COMBIEN ?

Tout contrat de vente ou de location, contient droits et obligations, on distingue une obligation principale et des obligations accessoires.

Dans chaque contrat, à partir du moment où la chose aura été définie de la manière à la fois la plus simple et la plus précise possible, il n’y aura plus de doutes à ce sujet.

 A QUI ?

Dès le début de la relation client, savoir à qui l’on s’adresse parait une évidence et constitue une base d’information fiable pour les négociations ultérieures et pour l’efficacité du suivi administratif et commercial.

Cependant, encore aujourd’hui, il est tentant de passer rapidement cette étape, au motif d’une réactivité et d’une urgence à une demande de commande.

La relation client doit être claire dès le départ (interlocuteurs, activités…)

Dans une phase d’avant vente, l’analyse financière est un outil qui permet de formaliser le cadre de la relation possible avec le client à partir de données contrôlées qui sont disponibles sur les bases de données, ou au greffe du tribunal de commerce, soit à demander au client dans le cadre d’une relation suivie.

HiRes

Pour ouvrir un compte client, il n’est pas obligatoire d’avoir déjà reçu une commande, hors commande unique et ponctuelle, mais ce point de départ étant maintenant fixé, les commandes peuvent être enregistrées.

La relation commerciale peut alors commencer et votre prospect devenir un client.

Connaître son identité, au sens large du terme, évitera par exemple de perdre la trace de ses marchandises en les livrant à une adresse où le client ne réapparaîtra plus.

Il existe deux grandes classes juridiques de clients :

  • les personnes physiques
  • les personnes morales

Afin d’éviter les erreurs sur facture (adresse, nom etc…), se retrouver sans interlocuteurs, quelques informations suffisent pour bien démarrer sa relation client, elles prennent très peu de temps à obtenir et permettent souvent d’en gagner beaucoup par la suite –

En conclusion, la recette pour éviter les impayés est simple :

  • Soyez vigilants,
  • Sachez à qui vous vendez et s’ils pourront vous payer,
  • Soyez irréprochables tant dans vos prestations que dans la précision de leur description.
  • Soyez très clairs dans l’établissement de vos prix ainsi que dans vos conditions de règlement et modes de paiement. Privilégier toujours l’écrit au simple accord verbal

Pour en savoir plus :

 

Couverture Cash Booster
Livre numérique disponible en téléchargement sur Itunes, Amazon, Fnac.com etc.
couverture - trésorerie et crédit client
Livre imprimé disponible en librairie

 

10 Thinks I’ve learned as a Credit Manager – S’informer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.